Treize officiers de l'armée qui avaient fait défection dans le cadre de la série de mutineries qui a frappé l'est du pays le mois dernier ont été condamnés à de lourdes peines de prison. Selon la justice militaire, ils ont reconnu avoir participé à un plan dirigé par le général mutin Bosco Ntaganda.

Lire l'article