Selon les Nations Unies et des sources associatives locales, la zone de Runyoni et de Bunagana à la frontière avec l'Ouganda, et à quelques kilomètres du Rwanda, a de nouveau été le théâtre d'accrochages répétés jeudi soir et vendredi matin.

Lire l'article