En République démocratique du Congo, le parti d'Etienne Tshisekedi a demandé l'invalidation de la candidature du président sortant, Joseph Kabila, au motif que ce dernier aurait utilisé les moyens de l'Etat pour sa campagne.

Lire l'article