Une délégation de la Coalition mondiale a trouvé porte close le 16 juin alors qu'elle tentait de remettre au bureau de liaison chinois de Hong Kong une pétition demandant à ce que la peine de mort évolue en Chine.

Lire l'article